Gestion des DEEE : Pour Eco-systèmes, la Réunion devient la locomotive des DOM

Eco-systèmes et Réunion Valorisation Environnement (RVE) ont inauguré jeudi 9 octobre la première unité industrielle de dépollution et de traitement des DEEE dans les DOM.La nouvelle unité va permettre en particulier de traiter sur place les 1350 tonnes de gros électroménager froid (réfrigérateur, congélateur…) qui continuaient d’être acheminées vers la métropole par conteneurs maritimes (jusqu’à 270 par an).

Avec près de 5398 tonnes de DEEE collectés en 2013 (soit 547 723 appareils équivalant à 6,4kg/hab/an)), le département de la Réunion atteint, grâce à la forte implication des acteurs locaux aux côtés d’Eco-systèmes et la mobilisation des Réunionnais, des taux de collecte sensiblement équivalents à ceux de la Métropole.
Le lancement d’une unité industrielle pour le traitement des DEEE est une étape supplémentaire d’importance, pérennisant une prise en charge locale de tous les déchets d’équipements électriques ou électroniques collectés sur l’Île.

Christian Brabant, Directeur Général d’Eco-systèmes explique : «La gestion des déchets dans les Zones Ultra Périphériques telles que l’Île de la Réunion, constitue, nous le savons, un enjeu environnemental et économique spécifique. Nous avons, dès 2007, développé des partenariats opérationnels dans ces territoires pour mettre en place et faire fonctionner la filière de collecte et de recyclage. Très vite s’est posée la question des appareils de froid, qu’il fallait rapatrier en métropole avec un statut de déchet dangereux, à un coût élevé. Nous avons donc décidé d’explorer la possibilité d’un traitement sur place et plus largement de voir quelles options s’ouvraient à nous en matière de traitement sur l’Île. Nous passons aujourd’hui à une nouvelle étape et sommes réellement ravis d’accompagner RVE, dans la mise en place de cette unité industrielle de traitement et de dépollution mutiflux qui va permettre la prise en charge locale de la totalité des DEEE collectés sur l’Île et éviter ainsi le déplacement de ces appareils vers la métropole. »

Paul Soubaya, Directeur Général de RVE : « Nous sommes très heureux de passer aujourd’hui le cap de l’industrialisation et remercions Eco-systèmes, premier partenaire engagé à nos côtés et qui nous fait confiance depuis nos débuts. Ce nouvel outil va permettre d’obtenir les meilleur taux de recyclage sur tous les flux à un coût maîtrisé et avec une utilisation d’énergie ultra réduite. Les enjeux pour la Réunion sont d’envergure : protection de l’environnement, développement économique et financier avec des partenariats possibles dans l’Océan Indien et surtout création d’emplois et réinsertion sociale! »

Un territoire déjà impliqué dans la collecte et le traitement des DEEE
Depuis 2010, la collecte des DEEE à la Réunion ne cesse d’augmenter (+96% en 4 ans). Trois des principaux flux de DEEE (gros électroménager hors froid, petits appareils en mélange et écrans) étaient déjà dépollués et recyclés sur place permettant d’économiser du pétrole (6295 barils de pétrole brut en 2013 soit l’équivalent de 1 001 026 litres) et d’éviter l’émission de CO2 dans l’atmosphère (3366 tonnes en 2013).

Une expérience pionnière pour le traitement des DEEE dans les DOM
Un investissement global de plus de 4,5 millions d’euros a été réalisé pour installer cette unité industrielle à hautes performances. Capable, dans un premier temps de traiter jusqu’à 8500 tonnes de DEEE par an, l’usine pourra ensuite aller jusqu’à 12000 tonnes/an et ainsi prendre en charge les flux de Mayotte.
La Réunion ouvre la marche dans les DOM et va servir d’exemple pour le reste de la filière. On constate ainsi que de nombreux autres départements se mettent à l’heure réunionnaise. Un appel d’offres relatif au traitement industrialisé des DEEE est en cours d’organisation dans les Caraïbes, tout comme l’organisation de la prise en charge des DEEE collectés est à l’étude à Saint-Pierre-et-Miquelon, avec la possibilité d’un traitement au Canada.

Dossier de presse disponible sur ce lien :
https://rppublics.files.wordpress.com/2014/10/eco_sys_dossier_presse_bd_page_a_page.pdf

A propos d’Eco-systèmes :
En tant qu’éco-organisme agréé par les Pouvoirs Publics, Eco-systèmes a pour vocation d’organiser la collecte, la dépollution et le recyclage des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE). Pour mener à bien sa mission d’intérêt général, Eco-systèmes travaille avec un réseau de partenaires de la collecte (distributeurs, collectivités locales, acteurs de l’économie sociale et solidaire tels que Emmaüs ou Envie) et un réseau de prestataires de logistique (transport) et de traitement des DEEE. Eco-systèmes est une entreprise à but non lucratif créée par 33 producteurs et distributeurs d’appareils électriques et électroniques. La collecte et le traitement des DEEE ont démarré dans les DOM en novembre 2007, soit 1 an après la métropole.
En savoir + : http://www.eco-systemes.frhttp://www.facebook.com/ecosystemes – Twitter @Eco_systemes

Commentaires fermés sur Gestion des DEEE : Pour Eco-systèmes, la Réunion devient la locomotive des DOM

Classé dans Eco-systèmes

Les commentaires sont fermés.