Quitte à se faire promener, autant sortir dans la rue !

Lettre ouverte de l’ACE (Avocats Conseils d’Entreprises)

Paris, le 21 novembre 2014

Madame, Monsieur les Ministres, de l’Économie et de la Justice,

Ne vous étonnez pas que les avocats manifestent : vous ne cessez de nous promener, comme si nous étions incapables de réfléchir et dialoguer. Vous opposez avocats de conseil et de contentieux comme s’ils ne formaient pas une seule famille, celle de la défense et des libertés.

On nous promène au gré des projets concurrents et contradictoires, de luttes d’influence entre vos deux ministères.

On nous promène, sans apporter les garanties exigées depuis toujours par l’ACE :

  • aucun projet ne saurait être élaboré sans concertation avec l’institution nationale des avocats, en lui laissant le temps d’en débattre,
  • aucune réforme ne saurait être adoptée sans que soient garantis les principes essentiels des avocats, qui sont dans l’intérêt général.

Ainsi, la réforme de la postulation, nous le répétons avec force et constance, ne doit pas mettre en péril la pérennité des cabinets et provoquer une désertification des territoires au détriment de la justice de proximité.

De même, l’avocat en entreprise, dont l’ACE défend depuis toujours le principe, doit évidemment garantir l’indépendance, le secret absolu et ne pas porter atteinte à l’activité des avocats libéraux actuels. Des propositions concrètes et réalistes existent, qui assureraient la protection de ces principes fondamentaux.

Aucun des projets qui circulent ne semble en tenir compte.

Écoutez les avocats : leurs 60.000 voix s’élèvent toutes en faveur de la Justice, qu’ils vivent et font vivre au quotidien, partout, auprès des entreprises comme des particuliers.

William Feugère

Président National 

Commentaires fermés sur Quitte à se faire promener, autant sortir dans la rue !

Classé dans Communication

Les commentaires sont fermés.