Eco-systèmes partage l’implication d’UFC Que choisir

Eco-systèmes partage l’implication d’UFC Que choisir, en matière de développement de la collecte et du recyclage tout en favorisant la prévention

La nouvelle directive européenne sur les DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) fixe à tous les états-membres une obligation d’atteindre un taux de collecte de 65% d’appareils usagés d’ici 2020 (contre 37% fin 2014), soit environ un doublement des volumes en 5 ans. Cet objectif est en bonne voie cette année, puisque la collecte du 1er trimestre 2015 chez Eco-systèmes est en croissance de 15%. Si cette tendance se poursuit, la collecte, à hauteur de 7,5 kg par habitant en 2014, pourrait atteindre environ 8,5 kg fin 2015.

Soulignons que le nombre de gestes de collecte effectués par les consommateurs pour rapporter leurs appareils dans des points de collecte sous contrat Eco-systèmes, atteint 52 millions depuis 2014 – soit environ un appareil par français âgé de plus de 15 ans – contre 44 millions en 2013.

Eco-systèmes souscrit totalement à la préoccupation exprimée par UFC que choisir de développer la prévention. Deux axes stratégiques sont au cœur du projet d’Eco-systèmes depuis son démarrage en 2006 :

  • Développer la prévention amont en favorisant les échanges d’informations entre les producteurs adhérents et les opérateurs de recyclage pour favoriser l’utilisation des matières recyclées en boucle fermée. Eco-systèmes développe par ailleurs à destination des producteurs une boite à outils pour évaluer la recyclabilité de leurs produits et leur apporter un conseil en matière d’analyse de cycle de vie (ACV), notamment sur la partie « fin de vie ».
  • Développer la prévention aval par le développement du réemploi et de la réutilisation en partenariat avec l’Economie Sociale et Solidaire : plus de 400 000 appareils par an sont ainsi remis en état puis revendus, ce qui correspond au total à environ 1500 emplois. Cette activité repose sur un soutien financier volontaire de la part d’Eco-systèmes de 5,5 millions d’euros par an. Par ailleurs, l’outil d’aide à la décision des consommateurs en ligne sur eco-systemes.fr propose 4 solutions pour se débarrasser d’un appareil usagé, dont 3 sont des solutions de prévention (donner, réparer, échanger). Le don, solution de prévention la plus sélectionnée, fait l’objet de plus de 200 consultations par jour.

Ces actions correspondent d’ailleurs en effet aux attentes des consommateurs. Interrogés en janvier 2014 (étude CSA), sur les missions importantes d’un éco-organisme chargé du recyclage des DEEE, ils jugent « essentielle » (tout à fait importante) la mission de dépollution (à 84%), l’incitation des producteurs à l’écoconception (à 75%), la création d’emplois en France (à 72%).

Interrogés dans la même étude sur le « type d’organisation auquel ils feraient le plus confiance pour recycler leurs appareils », soulignons que 41% ont choisi « un organisme privé à but non lucratif », 27% un « service public », 19% une « association », 13% une « entreprise privée ».

A propos d’Eco-systèmes
En tant qu’éco-organisme agréé par les Pouvoirs Publics, Eco-systèmes a pour vocation d’organiser la collecte, la dépollution et le recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Pour mener à bien sa mission d’intérêt général, Eco-systèmes travaille avec un réseau de partenaires de la collecte (distributeurs, collectivités locales, acteurs de l’économie sociale et solidaire tels que Emmaüs ou Envie) et un réseau de prestataires de logistique (transport) et de traitement des DEEE. Eco-systèmes est une entreprise à but non lucratif créée par 33 producteurs et distributeurs d’appareils électriques et électroniques.
En savoir + :
http://www.eco-systemes.frhttp://www.facebook.com/ecosystemes – Twitter @Eco_systemes

Commentaires fermés sur Eco-systèmes partage l’implication d’UFC Que choisir

Classé dans Eco-systèmes

Les commentaires sont fermés.