Les collectes solidaires d’Eco-systèmes séduisent les villes

Les collectes solidaires organisées par Eco-systèmes en partenariat avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire reprennent du service. Nouveauté de la rentrée, plusieurs villes et mairies d’arrondissements rejoignent le dispositif dès le 12 septembre. Sont concernés, 5 arrondissements parisiens (1er, 2ème ,3ème ,4ème et 8ème) ainsi que 7 nouvelles villes : Vitry-sur-Seine dans le Val de Marne, Bois-Colombes, Suresnes, Clamart et Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine en plus de Lyon et Bron dans le Rhône.

D’autres villes s’ajouteront à la liste d’ici à octobre 2015, toutes séduites par cette solution de collecte proche des habitants, qui permet de réduire le dépôt d’appareils électriques sur les trottoirs et d’orienter les dons vers le réemploi. Au total, entre septembre et décembre, une centaine de points de collecte sont prévus sur les départements hors Paris, 136 dans Paris intra-muros.
Une nouvelle adresse web http://www.eco-systemes.fr/proximite, permettra de connaître les dates des collectes les plus proches de chez soi en seulement 2 clics.

Pour rappel, le principe de ces collectes de quartier est simple. Des points de rendez-vous facilement identifiables sont installés en centre ville tous les samedis matin, de 10h à 14h. Les résidents du quartier peuvent venir y déposer, à deux pas de chez eux, les appareils électriques dont ils souhaitent se séparer (du vieux frigo stocké à la cave aux téléphones portables pré-smartphones qui traînent dans les tiroirs). Eco-systèmes assure l’accueil et la sensibilisation, les structures Emmaüs à Paris et les opérateurs sous contrat avec Eco-systèmes dans les autres départements, gèrent la logistique. Les appareils récupérés en bon état ou réparables alimentent les boutiques des structures de l’économie sociale et solidaire locales. Ceux hors d’usage sont recyclés dans le strict respect des normes environnementales par Eco-systèmes.

Largement plébiscité par les parisiens, ce service de proximité a attiré 11 600 personnes depuis janvier 2015 ayant donné 90 000 kg d’équipements électriques et électroniques. Soit une moyenne de 7,7kg par habitant, quand la moyenne nationale en milieu urbain atteint seulement les 2,3kg. Le dispositif s’étend donc dans d’autres grandes villes. Les maires des villes engagés aux côtés de l‘éco-organisme espèrent atteindre les mêmes résultats.
Inscrit au cahier des charges d’agrément de l’éco-organisme, Eco-systèmes travaille à déployer le concept dans la France entière. Si 350 collectes sont prévues en 2015, elles passeront à 650 en 2016 !

A propos d’Eco-systèmes
En tant qu’éco-organisme agréé par les Pouvoirs Publics, Eco-systèmes a pour vocation d’organiser la collecte, la dépollution et le recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Pour mener à bien sa mission d’intérêt général, Eco-systèmes travaille avec un réseau de partenaires de la collecte (distributeurs, collectivités locales, acteurs de l’économie sociale et solidaire tels que Emmaüs ou Envie) et un réseau de prestataires de logistique (transport) et de traitement des DEEE. Eco-systèmes est une entreprise à but non lucratif créée par 33 producteurs et distributeurs d’appareils électriques et électroniques.
En savoir + : http://www.eco-systemes.frhttp://www.facebook.com/ecosystemes – Twitter @Eco_systemes

Commentaires fermés sur Les collectes solidaires d’Eco-systèmes séduisent les villes

Classé dans Eco-systèmes

Les commentaires sont fermés.