L’incroyable transformation de la Halle Sécrétan à Paris

Communiqué de presse – Paris, le 1er octobre 2015

L’incroyable transformation de la Halle Sécrétant.

4000 m2 de commerces, de restaurants et de terrasses entre Stalingrad et les Buttes Chaumont pour faire battre le cœur d’un arrondissement…

Au cœur du 19ème arrondissement de Paris et après 15 ans de sommeil, la Halle Secrétan, classée à l’inventaire des monuments historiques, ouvre de nouveau grandes ses portes.

Pendant près de 36 mois, une campagne de travaux et de rénovation exceptionnelle a multiplié par 200 % ses surfaces et modifié en profondeur son fonctionnement et sa distribution tout en préservant son architecture.

Un bâtiment classé patrimoine historique de la ville de Paris

Ce marché couvert situé 33 avenue Secrétan, rue de Meaux, rue Baste et rue Bouret, fut construit en 1868 par Victor Baltard sur des terrains donnés à la ville. Il est le seul rescapé d’une campagne de travaux lancée en 1865, qui avait permis la construction de six autres marchés couverts du même type. Banimmo (investisseur) et Sodéarif (promoteur) ont fait appel à l’architecte Patrick Mauger pour conduire la réhabilitation du bâtiment tout en respectant ce témoin précieux d’une architecture caractéristique de la seconde partie du XIXème siècle.

Olivier Durand Directeur Général de Banimmo France explique « cela a été un vrai exploit de réaliser des travaux d’une telle ampleur et d’une telle complexité sur une si petite surface. La Halle Secrétan est un bijou du patrimoine parisien que nous souhaitions moderniser et embellir sans le dénaturer. Cet énorme chantier a été un véritable défi architectural. Nous avons gagné l’appel d’offres de la ville de Paris en 2009, en partenariat avec Sodéarif, sur la base d’un projet ambitieux. Nous proposions de doubler les surfaces de la Halle en la surélevant, en créant un sous-sol et un 1er étage, en ouvrant le bâtiment sur ses rues, en aménageant ses abords tout en conservant et valorisant son aspect. Pendant 36 mois, les riverains ont assisté à un chantier impressionnant mais respectueux de leur quotidien. Nous sommes très heureux d’offrir à la Halle Secrétan une nouvelle jeunesse, qui va accélérer la redynamisation en cours de ce quartier du 19ème arrondissement»

La métamorphose

Ce sont des travaux titanesques – confiés à Bouygues Bâtiment Ile-de-France Ouvrages Publics – qui ont été entrepris tant pour arrêter l’effondrement inéluctable du bâtiment et le transformer en un fleuron du commerce parisien. C’est aussi la volonté de créer un nouveau lieu de rencontres pour les habitants du quartier.

Quelques milliers de m3 de béton ont d’abord été coulés pour combler les carrières, stabiliser les fondations de la Halle et lui garantir une pérenne stabilité. Puis, le terrain et la structure ont été dépollués des nombreuses couches de peinture au plomb apposées successivement au cours des décennies par l’envoi de sable à très haute pression. Ce n’est qu’à partir de cette étape que les travaux de construction et de rénovation ont pu démarrer.

La structure de la Halle a été solidifiée par l’enfoncement de micropieux à 15 mètres de profondeur. Puis les bulldozers ont investis l’intérieur afin de creuser un sous sol à moins 5 m pour y créer un nouveau niveau ainsi qu’un 1er étage. Des dalles ont ensuite été coulées de manière à ce que la Halle soit accessible de plein pied par l’avenue Secrétan et la rue de Meaux. Enfin les façades ouvertes sur l’extérieur ont été transformées pour favoriser les échanges entre la rue et le bâtiment.

Un lieu ouvert sur l’extérieur, avec en son sein des enseignes pilotes

La vocation commerciale et alimentaire de l’ancien marché couvert a été confortée mais dynamisée avec des enseignes et commerces innovants qui proposent des concepts inconnus en France et des horaires adaptés aux modes de vie citadins.

La Halle Secrétan proposera désormais à ses visiteurs un supermarché généraliste à dominante bio « Les 5 fermes », concept créé par Albert Hadjez, distributeur indépendant, également propriétaires des Galeries Gourmandes dans le centre commercial du Palais des Congrès porte Maillot. Un bar à viande du boucher star Hugo Desnoyer associé à Alain Mikli. Une boutique de vêtements Camaïeu avec son nouveau concept et un centre de remise en forme Neoness en sous-sol, dont la promesse est de faire des salles de fitness des endroits ouverts à toutes les bourses.

La Halle Secrétan accueillera également une ludothèque associative, qui offrira aux enfants, aux jeunes et aux familles un service public innovant et pionnier à Paris.

Toutes les boutiques ont ainsi été choisies en fonction de leur complémentarité au tissu commercial du quartier.

Les Commerces de la Halle Secrétan

Camaïeu société leader du prêt-à-porter en France ouvre à la Halle Secrétan, son 25ème magasin à Paris et son 650ème magasin en France, avec un tout nouveau concept architectural dessiné par l’architecte Delphine Vendel. Un univers à la fois clair et féminin, pour présenter toutes ses collections de vêtements et d’accessoires destinées aux femmes.

www.camaieu.fr

Neoness, concept fitness nouvelle génération proposant des salles de sport spacieuses et colorées, des machines de cardio-training et de musculation haut de gamme, des cours collectifs avec coachs dans une ambiance fun et décomplexée à des prix imbattables sans engagement.

www.neoness-forme.com

Les 5 fermes proposent de faire connaître et partager le savoir-faire des producteurs de nos régions. Créées avec l’ambition d’offrir une vaste gamme de produits sélectionnés pour l’arôme, la saveur, l’originalité et leur qualité de fabrication les 5 Fermes allient prix et qualité, découverte et quotidien, tendance et traditions dans le cadre agréable, prestigieux et atypique de la Halle Secrétan.

www.les5fermes.fr

 

Hugo Desnoyer n’a pas fini de nous faire découvrir la richesse du goût des races françaises. C’est d’ailleurs à sa propre table qu’il convie désormais. Dressée à la Halle Secrétan, la Table d’Hugo Desnoyer est à la fois boucherie et salle à manger. Un point de rencontre des curiosités et des exigences, où l’on fait l’expérience d’une idée aussi simple que lumineuse, que le plus célèbre boucher français a placée au coeur de son métier: c’est l’herbe qui donne tout son goût à la viande. Pour Hugo Desnoyer, l’éloquence véritable est de faire goûter; recevoir comme à la maison était donc une évidence. Une démarche éthique, responsable, aussi, pour faire de la table un trait d’union entre l’éleveur vertueux et le consommateur heureux. Dans ce lieu conçu par l’architecte Imaad Rahmouni, Hugo Desnoyer oppose à l’uniformisation des goûts la diversité des saveurs, à travers une typologie qu’il a lui-même imaginée: fine, ronde ou corsée, la viande y exprime tous ses caractères. De bons couteaux, quelques planches et de bons vins complètent ce qui pourrait devenir – grâce à cette belle idée – un tableau ordinaire: celui d’une viande française de qualité, vecteur d’une identité heureuse.

http://www.hugodesnoyer.fr

 

 

Photos téléchargeables sur ce lien :

https://www.dropbox.com/sh/dhksfmckqq6lh73/AADkiDwxa1hCb-qh_daKfYe6a?dl=0

 

Contacts presse 

RPpublics 01 45 23 55 01 Noémie Boncourt et Alexandra Richert

À propos de BANNIMO FRANCE

La SAS Banimmo France a été crée en 2003. Cette foncière est spécialisée dans l’acquisition et la valorisation de murs commerciaux. Elle a acquis un savoir-faire dans la restructuration et la valorisation d’opérations complexes de centre ville. Elle est la propriété à 100% de Banimmo SA, société belge côtée à Bruxelles spécialisée dans le développement et le redéveloppement d’opérations immobilières (commerces, bureaux, hôtels), dont l’actionnaire majoritaire est Affine, société cotée en France.

Le patrimoine géré par Banimmo SA et ses filiales est d’environ 400 millions d’euros en 2014. Banimmo France 35-37 rue d’Artois 75008 Paris – Tel : 01 53 53 29 85

A propos d’AFFINE

Affine est l’actionnaire de référence de Banimmo, foncière de repositionnement belge active en Belgique et en France, dont elle détient 49,5 %. Foncière spécialisée dans l’immobilier d’entreprise, Affine détient en direct 55 immeubles d’une valeur de 570 M€ (hors droits) à fin juin 2015, répartis sur une surface globale de 528 500 m². La société est présente dans les bureaux (53 %), l’immobilier commercial (22 %) et les entrepôts et locaux d’activité (25 %). Ses actifs sont localisés à parts sensiblement égales entre l’Ile-de-France et les autres régions. Le patrimoine global dépendant du groupe s’élève à 988 M€ (droits inclus). Dès 2003, Affine a opté pour le régime des Sociétés d’Investissements Immobiliers Cotées (SIIC). L’action Affine est cotée sur NYSE Euronext Paris (Ticker : IML FP / BTTP.PA ; code ISIN : FR0000036105) et admise au SRD (long seulement). Elle fait partie des indices CAC Mid&Small, SIIC IEIF et EPRA. Banimmo est également cotée sur NYSE Euronext.

A propos de SODEARIF  

SODEARIF, filiale de développement immobilier de Bouygues Bâtiment Ile-de-France (Bouygues Construction), réalise, depuis plus de 25 ans, des projets immobiliers de toute nature pour le compte d’utilisateurs ou d’investisseurs publics ou privés, principalement dans le cadre de CPI et de VEFA.

SODEARIF développe pour ses clients une gamme étendue de savoir-faire dans le cadre d’opérations immobilières clés en main, d’opérations en qualité d’ensemblier participant à l’aménagement de quartiers de villes, d’opérations de rénovation ou de constructions neuves.

Contact presse  Astrid Chenard – a.chenard@sodearif.com – 06 60 31 40 46

A propos d’ARCHITECTURE PATRICK MAUGER

Créée en 1999, l’agence Architecture Patrick Mauger contribue à la transformation de la ville en créant des bâtiments qui enrichissent la vie, en multipliant les usages possibles.

Les champs d’intervention sont variés. Ils se déclinent de l’espace urbain au design d’espaces et d’objets.

À partir des usages, du contexte, du budget, les projets affirment une forte personnalité et se caractérisent par un travail sur la lumière et sur la matière comme le montre l’usage de la poudre de marbre sur nid d’abeille et corian au Louvre ou encore celui du bois traité « arte povera » au CROUS Mabillon.

Contact presse Ante Prima – Lisa Renzi – l.renzi@ante-prima.com – 01 40 49 04 04

 

Commentaires fermés sur L’incroyable transformation de la Halle Sécrétan à Paris

Classé dans Communication

Les commentaires sont fermés.