Lettre ouverte à Madame la Ministre Najat Vallaud-Belkacem

Association loi 1901 http://www.ennocence.fr

Héléna Walther Présidente

Objet : Lettre ouverte à Madame la Ministre Najat Vallaud-Belkacem

Madame la Ministre,

C’est à 11 ans en moyenne que nos enfants sont confrontés pour la première fois à des images pornographiques. Et depuis quelques années, c’est toujours de plus en plus jeune que leur premier contact avec la vie sexuelle se fait au travers de ce prisme déformant.

Nous, parents, avons créé une association pour tenter de comprendre ce phénomène et le juguler autant que possible, dans l’intérêt des enfants. Dans ce but, nous avons rencontré des médecins, des experts du Web, de nombreux acteurs engagés dans la vie civile, mais aussi des enfants et leurs familles. Ce travail a donné naissance à l’une des premières études publiées sur ce sujet, une étude commentée dans la presse française comme vous l’avez sûrement noté.

Nous avons démontré que c’est en consommant des contenus gratuits, exclusivement illégaux, à l’instar des sites de (live)streaming – où les enfants regardent aussi bien des séries américaines que des matchs de football – que la plupart des jeunes adolescents sont confrontés à des images pornographiques par inadvertance. En effet, ces sites pirates, bannis des régies publicitaires traditionnelles, se financent grâce à des réseaux de publicité agressive (pornographie, sites de rencontre, voyance, jeux en ligne…).

Avant tout pour protéger les ayants droits, votre gouvernement s’est engagé à tarir les sources de financement de ces sites. C’est une première étape, mais elle ne suffit pas à protéger nos enfants. Aucune liste noire de ces sites n’a été constituée, par exemple, qui pourrait permettre aux FAI de prendre des mesures de protection (filtre parental, blocage, etc…). Par ailleurs, pour que ces sites ne puissent plus vivre grâce à de la publicité non réglementée, intrusive et illégale, une charte devait être signée entre les pouvoirs publics et les acteurs du paiement en ligne, mais cet accord a été reporté sine die. Sans raison.

Madame Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale,
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ministère de l’éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07

ASSOCIATION ENNOCENCE – 3 PLACE DU PÈRE CHAILLET, 75011 PARIS – ASSO@ENNOCENCE.FR

Paris, le 23 septembre 2015

Notre rapport s’intéresse aussi aux effets de ces images sur les adolescents. D’après les spécialistes interrogés, ces images modifient considérablement et durablement le rapport qu’ils entretiennent à leur propre corps, la nature de leur relation avec le sexe opposé (et notamment la notion de consentement dans une relation intime) et leur vision déformée de pratiques sexuelles complètement inadaptées à leur jeune âge.

Madame la Ministre, votre rôle est essentiel, comme Ministre de l’Education nationale. Aujourd’hui tabou ou confisqué par des militants empreint de valeurs morales ou religieuses, le débat sur l’éducation sexuelle à l’école doit être relancé. Pour sensibiliser les enfants (et par ricochet les parents), l’article L312-16 du Code de l’éducation existe et dispose dans son article 22 qu’une «information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles ». Or, dans les faits cette loi n’est pas appliquée, faute de moyen et/ou de volonté.

Comme présidente de l’association « ennocence », j’en appelle ici à la ministre mais aussi à la mère que vous êtes pour mobiliser les établissements scolaires afin qu’ils s’emparent de cette question. Les adultes avertis que nous sommes doivent prendre conscience que si nous ne parlons pas de ces sujets à nos enfants, la pornographie sur Internet le fera à notre place. Nous devons aussi parler aux familles, particulièrement aux mères isolées, qui paraissent plus particulièrement ignorer les risques d’exposition des enfants à ces images à l’occasion d’une navigation sur Internet vraisemblablement inoffensive.

Si vous l’acceptez, je serai heureuse de pouvoir vous remettre en main propre notre rapport. A cette occasion, nous pourrions évoquer ensemble la manière dont l’école doit rester vigilante sur ces questions aujourd’hui trop peu évoquées dans les établissements.

Enfin, Madame la Ministre, votre mobilisation politique renforcera sans conteste la visibilité médiatique de notre message, et, par-delà, permettra de sensibiliser une partie de l’opinion publique, trop peu informée des risques d’exposition à la pornographie en ligne.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’expression de ma haute considération.

Madame Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale,
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ministère de l’éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07

ASSOCIATION ENNOCENCE – 3 PLACE DU PÈRE CHAILLET, 75011 PARIS – ASSO@ENNOCENCE.FR

Commentaires fermés sur Lettre ouverte à Madame la Ministre Najat Vallaud-Belkacem

Classé dans Communication

Les commentaires sont fermés.